Charte du parfait Van Lifer: R.E.S.P.E.C.T. !

Éditée par le syndicat des véhicules de loisirs (UNIVDL), la charte du van lifer et du camping-cariste vous conseille sur les règles de bonne conduite pendant vos roadtrips en van et en fourgon. Outre la préservation de votre entourage et de l’environnement, et l’adoption d’un comportement responsable vis à vis d’autrui, cette charte vise réellement à garantir la pérennité de l’itinérance en toute liberté à bord de véhicules de loisir. En effet, face aux abus et aux comportements irrespectueux de certains, il est urgent de donner une meilleure image de la pratique du van aménagé ou camping-car, et ce, afin d’éviter d’être rejetés dans certaines communes et par une partie de leur population…

Cette charte porte le nom de “R-E-S-P-E-C-T” : respect de l’environnement et des sites de stationnement, respect d’autrui, respect des règles de bonne utilisation du véhicule : si nous observons tous et toutes ces règles, qui pour la plupart font appel à du pur bon sens, alors nous serons respectés à notre tour… Respectés, et donc acceptés… voire accueillis ?

Ne noircissons tout de même pas le tableau : la plupart des van lifer et camping-caristes adoptent déjà ces règles, et de façon la plus naturelle qui soit. Et n’imaginons pas être chassés aujourd’hui systématiquement de tous les lieux de stationnement de l’hexagone ou de l’outre mer non plus : stationner et circuler en van, fourgon ou camping-car reste chose relativement facile, dans la plupart de nos régions et départements. Mais les abus et le manque de savoir vivre d’une minorité ne risque t’elle pas d’entacher petit à petit ce constat ? Et les réactions défensives de plus en plus nombreuses des communes – arrêtés d’interdiction, portiques de plus en plus bas – n’en sont-elles pas les conséquences les plus visibles ?

Alors tous ensemble, agissons dès maintenant pour redorer l’image de l’itinérance en van, fourgon ou camping-car, afin de pouvoir continuer à jouir du plaisir intense des roadtrip en toute liberté – mais avec responsabilité – dans les années à venir !

R : Respecter la nature

Le plaisir de l’itinérance ne peut avoir de sens que dans un bel environnement. Des paysages beaux (et donc propres !), riches en faune et en flore. Et notre belle France (métropole et Outre mer) n’en manque pas. On peut en dire de même de nos voisins d’ailleurs : la diversité et la beauté des paysages nous offre un terrain de jeu tout simplement magnifique. Alors respectons le !

Aucun d’entre nous ne prend du plaisir dans une nature souillée de papiers, de déchets…

C’est pour cette raison que nous vous prions d’adopter un comportement écologique et responsable:

  • de ne jamais jeter vos ordures en pleine nature ! Ramassez tous déchets, vous avez dans votre véhicule la place pour les stocker le temps de croiser le chemin d’une poubelle (et si vous triez vos déchets, c’est encore mieux !) Même une peau de melon – pourtant biodégradable – fera tache au beau milieu d’une belle prairie ou sur le sable de votre plage de rêve… Alors faisons en sorte que personne ne voit trace de votre passage…
  • de ne pas vidanger vos eaux usées, et encore moins vos WC, en pleine nature ! Des lieux ont été aménagés pour cela, et sont pour la plupart gratuits. On appelle ça une aire de service de camping-car !
  • d’économiser l’eau : vous n’imaginez pas à quel point on peut être autonome en faisant attention avec un réservoir de quelques dizaines de litres !
  • d’utiliser le plus possible de produits écologiques, naturels, et biodégradable : produit vaisselle, lessive…
    Votre loueur de vans et fourgons aménagés VAN-AWAY vous fournit un kit de nettoyage avec produit vaisselle écologique.
  • d’éviter les feux dans les zones sauvages. Le feu de camp en pleine nature fait rêver, mais peut avoir des conséquences désastreuses…

E : Éviter le regroupement

L’attroupement, l’agglutinement, la concentration: voici ce qui dérangera le plus les « locaux ». N’êtes vous jamais passé sur un site touristique, bord de mer ou parking de montagne, envahi par des dizaines et des dizaines de camping-car ? A n’en plus voir le paysage des fois… ce type de rassemblement dans les lieux sauvages ne dure qu’un temps, et finira toujours par une mesure locale pour faire fuir les envahisseurs.

Alors n’alimentez pas les attroupements déjà créés, et trouvez votre propre spot de rêve (voir chapitre suivant) ou optez pour une aire de stationnement autorisée (certaines sont sympas, d’autre moins… il faut faire le tri !).

S : Stationner dans les lieux appropriés

On l’a vu, le stationnement sauvage est possible mais à pratiquer avec prudence. Il est pour la plupart du temps toléré, mais pas toujours ! On vous conseille donc :

  • d’éviter les attroupements
  • d’éviter les lieux privés
  • d’éviter le stationnement là où il est mentionné comme interdit ! 
  • de demander quand on doute de la possibilité de passer la nuit sur un site sauvage: aux locaux, aux autorités…
  • d’utiliser une application telle que Park4Night afin de voir les retours des autres usagers
  • d’utiliser des lieux privés prévus pour accueillir des véhicules de loisir, quand on a un doute: France Passion, Home Camper…
  • d’utiliser les infrastructures touristiques sur les sites les plus visités, et donc contrôlés : Aires de stationnement de camping car, camping….en vous aidant d’applications telles que Caramaps

P : Privilégier le commerce local

Un reproche est souvent fait aux camping-caristes: celui de ne pas consommer local, de transporter toutes leurs denrées et d’éviter ainsi les commerces et restaurants sur les régions visitées. C’est un peu vrai… Qui n’a pas commencé son voyage en remplissant ses placards de victuailles ? Et il est évident que le plaisir du camping-car, c’est celui d’être autonome, de se faire de bons petits plats en mode camping et de les manger autour de son camion ! Pour autant :

  • soyez prévoyants mais pas trop : prenez des denrées de base, de quoi manger pour les 2 premiers jours de votre séjour, mais laissez vous ensuite charmer par le plaisir de consommer et manger local ! Prenez le temps de parcourir les marchés, et les commerces locaux afin de découvrir leurs spécialités. Arrêtez vous au bord de la route pour goûter à ces fruits et ces légumes cueillis dans les vergers alentours. La découverte d’une région passe par ses spécialités culinaires également !
  • offrez-vous de temps en temps le plaisir d’un restaurant, quand votre budget le permet ! C’est l’occasion aussi de rencontrer les locaux, de partager avec eux, et de faire vivre le tourisme local !

E : Être courtois et discret

Soyez courtois avec les personnes que vous croisez : si cela est vrai chez vous et dans votre quartier, ça l’est aussi sur vos lieux de vacances. Gardez à l’esprit que, même si l’espace public est à tout le monde, en tant que visiteurs et touristes vous pénétrez dans l’univers des personnes qui vivent là à l’année: évitez donc les attitudes de conquérants, trop pressés de prendre la photo souvenir ou de fouler le sable de leur pied pour saluer et échanger quelques amabilités. Gardez à l’esprit que vous êtes des ambassadeurs de la région d’où vous venez, alors laissez en la meilleure empreinte possible !

  • saluez, remerciez, complimentez : vous aimez et appréciez les lieux visités, alors faites le savoir ! 
  • ne vous imposez pas et ne gênez pas : évitez de parler trop fort ni de hurler, évitez la musique trop forte, sachez contrôler les jeux de vos enfants – et les vôtres ! – si ceux ci portent atteinte à la tranquillité d’autrui

C : Communiquer avec autrui

Dépassez, si votre caractère le permet, les simples règles de politesse énoncées ci-dessus et allez vers les autres. Profitez de votre incursion dans une nouvelle région, voire dans un nouveau pays, pour en savoir plus, échanger, découvrir, apprendre… Posez les questions vous permettant de mieux comprendre les particularités locales, l’histoire et la culture des lieux visités. Profitez en aussi, si le contexte le permet, pour partager quelques mots sur votre propre lieu de résidence : ses différences, ses similitudes… échangez quoi ! C’est au cours de ces quelques échanges que vous en apprendrez le plus sur votre lieu de séjour. Et c’est ce qui vous permettra de dépasser le simple rôle d’observateur, et de vraiment vous imprégner des lieux…

T : Tenir l’ensemble de ces engagements

A vous de tenir l’ensemble de ces engagements pour laisser la meilleure et la plus positive empreinte possible qui soit de votre passage en van, fourgon ou camping-car, sur votre lieu de vacances. Si ces règles de bonne conduite semblent n’être que du bon sens, et pour la plupart évidentes, qui peut affirmer ne pas quotidiennement les voir se faire transgresser par les autres ? Et qui peut affirmer ne jamais en transgresser une ou deux, de temps en temps, par négligence ?

Alors soyons vigilants au quotidien afin d’observer le plus grand RESPECT possible pendant nos vacances: ambassadeurs des vacances itinérantes en véhicule de loisir, nous devons respecter afin d’être respectés, éviter les interdits afin de ne pas être encore plus interdits, et partager et communiquer afin d’apprécier… et d’être appréciés !

Vous souhaitez plus d'informations ?