ROADTRIPS

Roadtrips: New Caledonia in a week

This is a road trip that takes you through all the must-see sites from the Grande Terre in New Caledonia to Païta on the North Island.

Sounds good ? Contact your agent who will give you plenty of tips on where to park for the night and what to do during the day throughout your island road trip.

https://www.van-away.com/wp-content/uploads/2019/03/Tracé-4900.png 1158 Kms

https://www.van-away.com/wp-content/uploads/2019/03/@2x.png 7 days

https://www.van-away.com/wp-content/uploads/2019/03/@2x.png Nouvelle Calédonie

maps-icon

De belles randos ou autres activités au parc des grandes fougères. Farino est un endroit bien situé pour rayonner sur la Côte Ouest.
Conseil pour se loger : plusieurs campings (en cours de discussion avec la mairie de Farino pour faire un stop ;).

Prendre la transversale au niveau de Farino, en direction de Kouaoua pour basculer sur la Côte Est. Végétation luxuriante qui contraste avec la terre rouge minière.

Points de vue sur les mines encore en activités, observez le tapis roulant de plusieurs dizaines de kilomètres qui amène le minerai à sa zone de chargement sur un bateau minéralier au niveau de Kouaoua: Impressionnant !
Prendre la direction de Poro, route en tortillons rouge qui surplombe les mines.
Traverser Houailou puis Ponerihouen, un vrai havre de paix. Ne pas hésiter à s’arrêter aux marchés des femmes, leurs produits sont bons en plus d’engager la discussion avec elles.
Conseil pour loger : camping de Tiakan. Très bon rapport qualité prix, en bord de mer, douche chaude et propre, très sympa.

A faire : plongée sur la barrière de corail à Poindimié, professionnalisme d’Aqualagoon.

Conseil pour loger : camping de Baboo à Hienghène. Très bon rapport qualité prix, en bord de mer, douche froide mais propre et très sympa. Possibilité de plonger avec eux également. Si besoin de branchement électrique, les prévenir avant pour qu’ils vous réservent l’emplacement pour brancher.

Commencer par aller voir cette fameuse poule de Hienghène, que vous n’aurez peut être pas eu le temps de voir encore, que ce soit du haut du point de vue en arrivant sur le village, ou par la mer en louant un canoë chez Baboo, un vrai régal.
Office de Tourisme de Henghène très dynamique, beaucoup d’activité sur place, ainsi que d’autres logements possibles, rester plusieurs jours est conseillé…


Reprendre la route en passant le bac de la Ouaïeme, dernier bac encore en activité. MapsMe ou d’autres GPS vous indiqueront une route coupée, ce n’est pas le cas avec cette traversée en bac.
Longer la Côte Est, paysages saisissants, magnifiques, jusqu’à la cascade de Tao et de Colnett.


Continuer sur cette route provinciale Nord 10 ( ne pas hésiter à s’arrêter à Pouébo), jusqu’au Col d’Amos, avec traversées tranquilles des tribus. Profitez de ces petits stands qui foisonnent sur les bords de route pour y laisser quelques pièces et vous approvisionner en produits frais et succulents. Cette confiance est tellement agréable et irréelle dans nos sociétés…
Conseil pour loger : Aire de stationnement sur Yambé avant Pouebo en bord de mer. Il est de bon ton d’aller voir le petit vieux qui réside sur place et lui glisser un billet de 500…
Vous pouvez également stationner en tranquillité au Col d’Amos, avec point de vue ou départ de randonnées, sans aucun service.
Sinon, vous trouverez de nombreux campings sur votre route.

Reprendre la route et savourez ces nouveaux paysages encore différents, plus arides. N’hésitez pas à faire un petit détour sur Ouégoa, très rapide, les femmes des étals seront très contentes de vous voir, elles sont tellement gentilles. Continuer jusqu’à Koumac, où tous les services de la ville sont présents puis prendre la direction de Poum, puis de Poingam.
A cette pointe de Poingam, aux abords du gite de Poingam, très réputé pour sa table, son camping, plusieurs départs de randonnées sont bien balisés. Si vous avez au moins 2H, je vous conseille celle des marais salants et vivez l’insolite en allant au bain de boue d’argile, suivi d’un bain de mer et de sa petite douche à l’hydrolat de Niaouli (participation selon votre cœur), magnifique moment…

Conseil pour loger : possibilité de loger au camping de Poingam au bord de la belle plage de Poingam, ou pousser jusqu’à Boat Pass à l’extrême nord de la Nouvelle Calédonie, où il est possible de stationner en tranquillité mais sans services, sans gêner la mise à l’eau des bateaux, présence de tables de picnic.

Longue journée de route sur la Cote Ouest…
Possibilité de stop chez les stocksmens, les appeler au préalable.


Conseil pour loger : une zone de camping sauvage est autorisée et indiquée près de la plage de Poé à Bourail.

A faire: la plongée avec le bateau de verre (tortues géantes et découverte de la barrière de corail si ce n’est pas fait, et cela à prix très correct), la Roche Percée, la baie des Tortues, la Baie des amoureux, le Parc de Déva. En fait, cela donne un beau programme pour 2 jours de plus… Mais il faudra choisir….
Puis penser à rentrer sur Païta avec à nouveau 2h30 de route au moins et un petit détour sur Bourail pour la station de lavage. Pas d’autres stations de lavage entre Bourail et Païta.
Vous aurez ainsi fait une grande partie du tour de la grande terre, tour hélas incomplet car vous n’aurez pas vu le sud de l’Ile, magnifique, incontournable il est vrai, dans la découverte de la Nouvelle Calédonie. Il vous suffirait pour cela au minimum 2 jours de plus, 3 seraient parfaits…

OTHER ROADTRIPS

Menü schließen