Vous êtes plutôt van aménagé ou camping-car ?

Si les vans aménagés et les camping-cars présentent beaucoup de différences, leur vocation reste la même: prendre la route pour vivre des vacances itinérantes. Les fameux road trips ! 
Ces deux types de véhicules offrent des solutions alternatives à l’hôtel et au restaurant pour découvrir un département, une région, ou pour un plus long séjour, un pays. Et tout ceci, en faisant des économies ! 
Mais le gros avantage des véhicules de loisir est la liberté ! Liberté d’aller où bon vous semble, à votre rythme, et surtout de découvrir le monde d’une autre manière. 
Alors, van aménagé ou camping-car, quels sont les différences ?  

Vans et camping cars: Espace de vie, confort et caractéristiques

camping car 1

L’Espace de vie

Vous l’avez déjà deviné, le camping car propose plus d’espace de vie et de confort qu’un van (même à toit relevable) ou un fourgon. Même si l’aménagement intérieur et l’habitabilité de ces derniers s’améliorent d’année en année. 
Plus compact, le van ou le fourgon vous offrira suffisamment d’espace si vous voyagez en couple. Les voyages en famille seront à privilégier à la belle saison : votre véhicule servira de chambre d’hôtel sur 4 roues, et vous vivrez dehors. Si votre intention est de voyager fréquemment hors saison, ou d’utiliser votre véhicule pour des séjours au ski, optez sans hésiter pour le camping car : vous aurez besoin d’espace et d’un aménagement permettant de vivre à l’intérieur.   

Les équipements: douche et cuisine

Contrairement à un camping car où douche et toilettes sont à votre disposition à l’intérieur, dans un van ou un petit fourgon, la douche se prendra le plus souvent à l’extérieur, ce qui l’été sera sans doute d’ailleurs plus agréable (certains aménagements permettent sur un van rallongé par exemple, d’avoir douche et wc fixes, mais il faudra vous contorsionner !).
Côté cuisine, sur camping car, van ou fourgon, vous trouverez le plus souvent :
• Une plaque de cuisson à gaz (un ou deux feux gaz).
• Un évier, connecté à un réservoir d’eau propre et d’eau usée.
• Un frigo.
Le réservoir d’eau propre est le plus souvent compris entre 30 et 60L sur le van. Vous pourrez avoir 100 L d’eau (voire plus sur les plus gros modèles) sur un camping car, offrant par conséquent une plus grande autonomie. 
Il en sera de même pour l’eau usée (récupération des eaux sales de l’évier et de la douche).
Côté frigo, un petit fourgon aménagé offrira une capacité d’environ 30-40 litres contre 200 litres pour un grand camping car ! Ce dernier pourra d’ailleurs offrir un équipement encore plus riche avec four ou micro-ondes par exemple. Une cuisine comme à la maison !
Conclusion : Moins de confort et d’autonomie sur le van, ne comptez pas y faire de la grande cuisine !

douche en van 1

Électricité

Côté électricité, les vans aménagés possèdent généralement une à deux batteries auxiliaires qui leur donnent une grande capacité, leur permettant d’être autonomes souvent jusqu’à 3 à 5 jours sans rouler ! 
Les camping cars, également équipés de batterie(s) auxiliaires, ont souvent une autonomie moindre : leur aménagement est plus riche en équipements, et ils possèdent donc plus de consommateurs (TV, grand frigo, plusieurs points d’éclairage…). Ils auront le plus souvent du mal à stationner plus de deux jours sans être branchés. 
Les batteries auxiliaires se rechargent en roulant sur votre alternateur: si vous prenez la route tous les jours pour une à deux heures d’exploration, vous les rechargerez sans problème. Ceux qui privilégient une utilisation plus stationnaire auront deux solutions :
• L’installation de panneaux solaires.
• Le stationnement en camping ou aire de camping car pour se brancher au secteur.
Enfin, le type et la technologie de la batterie auxiliaire conditionnera forcément leur capacité et votre autonomie. Optez obligatoirement pour des batteries à décharge lente de l’une de ces 3 technologies : 
• Les batteries plomb AGM, parfaitement adaptées aux vans et fourgons.
• Les batteries plomb GEL, qui proposent une meilleure autonomie, recommandée pour les gros fourgons ou camping car.
• Les batteries lithium, chères, mais plus performantes, pour ceux qui souhaitent avoir la meilleure autonomie.
Conclusion : pour une utilisation vraiment nomade, en dehors des infrastructures de type camping ou aire de stationnement, le van ou petit fourgon est souvent le plus à l’aise. Sur de plus gros camping cars, optez pour des panneaux solaires ou des batteries de très bonne capacité si vous voulez jouer aux Robinson Crusoé !   

L’isolation

Côté isolation thermique, la différence est importante entre les fourgons et les camping cars. L’isolation du van ou du fourgon aménagé est moins efficace car elle ne permettra de couvrir qu’une partie des surfaces du véhicule. La déperdition thermique au niveau des portes (doubles portes arrières, porte latérale), du plancher, des fenêtres, de la cabine avant est importante. Assurez-vous d’équiper votre van ou fourgon d’un bon chauffage stationnaire, le plus souvent au diesel! 

Le camping car, de par sa conception et son aménagement intérieur, est mieux isolé. Il disposera aussi le plus souvent d’un chauffage stationnaire autonome, au gaz ou au diesel. 

Dans les deux cas, équipez vos vitres de rideaux isolants afin de vous protéger au mieux du froid en hiver : accessoires indispensables ! 

Conclusion : question isolation, espace de vie et confort, vous l’aurez compris, le camping car convient mieux en hors saison, surtout si vous voyagez avec des enfants… 

van amenage 5 places tasmania 8 small 2

Nombre de passagers

Les vans et fourgons sont le plus souvent étudiés pour transporter 4 personnes, et proposent de 2 à 4 couchages. Sur un van, le toit relevable permet d’avoir un couchage double en hauteur, large de 115cm à 130cm selon les modèles. La banquette du bas se transforme le plus souvent en 2ème couchage, de largeur équivalente. Sur les fourgons, les toits relevables ont aussi fait leur apparition, ce qui permet là aussi d’augmenter leur capacité de couchage à 4 personnes. 
Des modèles familiaux proposent également 2 couchages doubles à l’arrière. L’espace dînette à l’avant peut, sur la majorité des modèles de fourgon, se transformer en lit : attention au casse tête pour son installation, et à son confort ! Les modèles 5 places sont plus rares mais existent, notamment chez Dreamer et Campérêve. 

Pour plus de capacité d’assises et de couchages, il faudra se tourner vers le camping car, dont certains modèles, souvent à capucines, proposent jusqu’à 6 voire 7 places ! Pour la nuit, les camping cars proposent des couchages permanents, souvent à l’arrière, ou en hauteur: pas de manipulation à faire (contrairement au van) pour mettre votre lit en place. 
Conclusion : plus de confort côté couchage pour les camping cars ! Sur vans et fourgons, Il faudra un peu plus de temps pour transformer votre véhicule en chambre d’hôtel, et plus généralement il faudra être plus organisé que dans un camping-car pour le bon déroulement de votre road trip, malgré les différents rangements proposés !

camping car stationnement

La maniabilité et la facilité de stationnement

Le plus gros avantage du Van aménagé (ou fourgon) est qu’il se conduit comme une voiture, et qu’il est beaucoup moins contraignant que le camping-car : un énorme atout pour votre voyage ! Le van, à la différence du camping car, se gare n’importe où, et sauf en cas de présence d’une rehausse rigide, passe sous les portiques de parking de 2 mètres de hauteur. A bord d’un camping-car vous serez plus souvent bloqués (routes étroites, villages, portiques) et amenés à vous garer dans des parkings prévus pour  ce type de véhicule de loisir. 
Question longueur, le van mesurera souvent entre 4, 90 m et 5, 30 m, contre plus de 6 mètres pour son grand frère : il se gare sur une place de parking normale, et peut donc servir au quotidien (aller au travail, faire ses courses…). Oubliez le camping car pour un usage au quotidien :  c’est un véhicule 100% loisir, qui ne sortira que pour vos week-ends et vos vacances, à deux ou avec vos enfants.

Le coût d’achat, de location, et d’utilisation 

Un van ou un camping-car, combien ça coûte ?

La fourchette de prix des camping-cars est tellement large qu’il est assez difficile de les positionner par rapport à leurs petits frères, mais en grande majorité, ils seront plus chers d’au moins 15%. Comptez entre 35000 et 70000€ pour un van ou un fourgon, même si certains modèles (un peu extrêmes tout de même) peuvent allègrement dépasser cette somme. Les références du marché du van actuellement sont le California, de chez Volkswagen, et le Marco polo vendu par Mercedes et conçu et fabriqué par Westfalia. Les plus riches côté équipement !
A la location, vans et petits fourgons peuvent s’avérer plus chers, car plus rares sur le marché, mais difficile là encore de pouvoir comparer compte tenu du nombre de paramètres en jeu (aménagement, marque, année, kilométrage du véhicule, kilométrage autorisé, accessoires, assurances, etc.).
Les marques se paient, comme dans tout produit, et des noms prestigieux peuvent à eux seuls faire monter la facture, tout autant que la richesse de leurs équipements et accessoires: 
• Volkswagen, Mercedes, Campérêve, et Hymer pour les modèles compacts, Carthago, Frankia, Niesmann pour les camping car de taille intermédiaire. 
• Le Voyageur, STX ou enfin Concorde pour les plus gros et les modèles les plus luxueux peuvent atteindre 600.000€ !

Le moteur et sa consommation

Tous les modèles, qu’il s’agisse de camping-cars,de  vans ou de fourgons, sont généralement équipés d’un moteur diesel : les véhicules essence sont rares, l’hybride arrive à peine sur le marché, et l’électrique n’est malheureusement pas encore adapté à l’utilisation de ces jolis jouets ! 
Si un van moderne consomme environ 7 à 8L /100 km, pour les camping-cars, vous consommerez au moins 10-11L/100 km, et facilement plus de 15L/100 km pour les modèles les plus lourds et les moins aérodynamiques (notamment les capucines). 
La plupart des camping cars, toutes marques confondues, reposent sur un porteur Fiat Ducato ou Citroën Jumper (mais pour le moment sans boite auto pour ce dernier), Ford Transit, ou Mercedes Sprinter pour les adeptes des modèles allemands, plus puissants, mieux équipés, et relativement performants en consommation. 
Le leader sur le marché reste le Fiat Ducato, qui propose un châssis spécial camping cars (ou être équipé d’un châssis Al-co). Faiblement équipé de série, vérifiez à l’achat (en neuf ou d’occasion), si votre véhicule Fiat est pourvu d’un pack lui offrant un niveau d’équipement minimum pour un voyage confortable : 
• Climatisation.
• Régulateur. 
• Autoradio. 
• Bluetooth.
• Etc. 
Et pensez à la caméra de recul, obligatoire pour les manœuvres !

Le péage et le stationnement

Sur l’autoroute, les prix des péages varient du simple au double, entre la catégorie 1 (à laquelle appartiennent les vans de moins de 2 mètres), et la catégorie 3 (camping-cars de plus de 3 mètres). Prenez ce point en compte pour établir le budget de votre road trip, en plus du prix du carburant !

Enfin, pensez aussi au coût de votre stationnement : camper en van ou en fourgon au bord de la plage ou en montagne ne coûtera rien. Le camping car, malgré sa plus grande autonomie (et c’est là le paradoxe!) sera le plus souvent stationné sur une aire payante : des frais qui s’ajoutent à votre voyage.

van pratique a la plage 2

Camping car ou van, que choisir ?

Pour conclure il n’y a pas de bon ou de mauvais choix entre un camping car et un van (ou un fourgon d’ailleurs) : c’est vraiment une question de mode de vie, de budget, et de projet d’utilisation du véhicule (quotidien ou uniquement pour vos sorties loisirs). Cela dépend surtout de votre vision de la liberté et du confort. 
Notre avis ? A vous de vous faire votre propre choix:) Mais sachez qu’en fourgon ou en camping car, vous vivrez dans tous les cas des aventures itinérantes inoubliables sur la route !

Vous souhaitez plus d'informations ?